L'art contemporain Made in Jura

L'art contemporain Made in Jura

A l'occasion de I’édition 2018 du Salon Made in Jura, le Conseil départemental a passé commande auprés » du collectif d’artistes Arco (Association pour la pro- motion de |'Art Contemporain) « pour accompagner cet événement majeur de notre vie économique, enraciné et temporaire, d’un sens plus profond et esthétique, porté par des ceuvres intemporelles et universelles », explique son président, Clement Pernot. Ainsi, Arco a relevé le défi de créer des ceuvres pour ét-par le travail jurassien. Réconcilier le travail et I’ceuvre, voila l’ambition de cette expo- sition qui a été inaugurée a L’Hôtel du Département a l'occasion des journées du patrimoine et trouvera désormais son aboutissement et sa raison d‘étre dans  les travées du Salon Made in Jura, de ce jeudi 18 ace dimanche 21 octobre prochains a Dolexpo.

Les ceuvres 4 découvrir au sein de I'exposition « L'art contemporain Made in Jura » : Sculpture en métal émaillé de Jo BARDOUX, Toile et huile « Made in Jura » de Marie-Cécile CHEVALLEY, Bambous et fanions « Made in.Jura » de Didier COMTE, Sculpture bois taillé noirci de Joseph GINET, Lithographie du monde publicitaire des affiches... de Patrice GOUTTEFANJATt, Logo « Made in Jura » , représenté en jeu «. pousse-pousse lettres » de Jacky GROSSIORD, . Pous- siere de lumiére (série) de Catherine GROSTABUSSIAT, série de trois piéces réalisées au lycée Vernotte de Moirans d'lsabelle JOBARD, Calligraphie : encre, marne et vin de Thierry MOYNE, Sculpture métal de Daniel NICOD, Tronc # 874 « Arbre je suis » de Yann PERRIER Impressions sur plaques filtrantes utilisées pour le vin de Jacques THIBAUT.

Parmi elles, nous vous proposons un focus sur l‘ceuvre « Toile et huile « Made in Jura » - Dimensions 1X 1m » de la Doloise, Marie-Cécile CHEVALLEY. « De retour dans le Jura dont je suis originaire, je me suis intéressée a une participation en tant que peintre a la belle dynamique de création qui:caractérise le salon « Made in Jura » et, pour 2018, présente une toile de grand format, explique-t-elle. Sur le fond de cette toile, l‘évocation d’un paysage jurassien avec effet brumeux, léger, vaporeux, fait d’accumulations d’empreintes réalisées grace au cachet « made in Jura », empreintes superposées du méme cachet pleine page comme représentation de la multiplicité des poteritiels de création du département unis sous une méme banniére ! »

Hebdo 39 Lundi 15 octobre 2018 - N° 320 - S.42